Aller au contenu

Les jeux vidéo en chiffres

Set-up de joueur de jeux vidéo - TMG

S’il y a bien une industrie en perpétuelle évolution, c’est celle des jeux vidéo. Lors des dernières décennies, l’industrie du jeu vidéo a connu des changements incroyables et marqué de nombreux esprits. C’est un monde en plein essor qui ne devrait que s’amplifier dans les années à venir.

Retour donc sur quelques chiffres et faits intéressants sur les jeux vidéo en 2022.

Joueur français de jeux vidéo, qui es-tu ?

Sur les quelque 37,4 millions de joueurs français, on compte 88 % d’adultes et 12 % de 10 – 17 ans. Les 3/4 des joueurs jouent au moins une fois par semaine, tandis que nous sommes de 28 à 37 % à jouer quotidiennement, dépendamment de l’âge.

Difficile de sexualiser le profil type puisque sur les joueurs, 51 % sont des hommes, et 49 % des femmes. L’écart se comble d’année en année. Concernant son âge, il/elle a 39 ans en moyenne. Et oui, les jeux vidéo ne sont pas qu’une affaire de jeunes !

D’ailleurs, les séniors représentent 6,3 millions de joueurs, d’une moyenne d’âge de 69 ans. Ne faites pas les étonnés, 44 % des séniors jouent aux jeux vidéo…

Les cinq supports les plus utilisés sont les smartphones, les consoles de salon, l’ordinateur, la tablette et les consoles portables.

Dis-moi à quels types de jeux vidéo tu joues, je te dirai qui tu es

Si le casual / mobile domine le paysage français avec 36 % de joueurs, il est suivi de près par 3 autres catégories : les courses automobiles, les jeux de plateforme et les jeux de rôle / aventure, joués par 24 % de Français.

Viennent ensuite les jeux de sport et les jeux d’action, à 23 %, les jeux de stratégie à 22 % et les jeux de tir à 21 %.

Les jeux pour enfants ou familiaux, et le multijoueurs online sont joués à hauteur de 19 %, tandis que le social gaming suit avec 17 % d’adeptes.

Les jeux de combat – étonnamment – ne sont joués que par 13 % des Français, et ferment presque la marche derrière les jeux de danse et de musique, plébiscités par seulement 11 % de joueurs.

Vous ne trouvez pas votre genre de jeu préféré dans la liste ? Pas de panique, vous faites partie des 11 % de joueurs qui jouent à encore autre chose !

Le rapport aux jeux vidéo

Qui a dit que les jeux vidéo étaient néfastes, créaient des êtres solitaires, asociaux et dangereux, et n’apportaient rien à la vie ? Des personnes que j’ai peu envie de côtoyer, si vous voulez mon avis.

Ainsi, 32 % des joueurs de jeux vidéo ont le sentiment d’appartenir à une communauté, et 31 % déclarent que le jeu vidéo les a aidés à se faire des amis (qu’ils ont même rencontré IRL pour 57 % d’entre eux).

Et, pour les quelques étroits d’esprit qui verraient encore les adeptes des jeux vidéo comme de gros reclus fuyant la lumière du jour autant que leurs comparses humains, pour préférer s’abrutir H24 devant un écran en se gavant de pizzas… Sachez que les joueurs ont des pratiques culturelles et sportives plus riches que les non-joueurs.

Des jeux vidéo qui motivent

Finalement, quelles sont les raisons qui conduisent tant de monde à jouer aux jeux vidéo ?

Si bien évidemment, une grande majorité – 92 % – joue avant tout pour se divertir, ou pour passer un moment convivial avec d’autres personnes (69 %), 58 % jouent pour apprendre et se perfectionner dans un domaine. Attention, ne vous faites pas avoir : vous n’apprendrez jamais les bases de la plomberie en jouant à Mario, pas plus que l’équitation avec Red Dead Redemption…

De leur côté, 50 % des joueurs cherchent à se challenger, et jouent avec un objectif en tête à atteindre.

Enfin, 59 % des Français estiment que les jeux vidéo permettent de développer des compétences, tandis que justement, 56 % des 18-24 ans envisageraient d’utiliser les leurs pour travailler dans l’industrie vidéoludique.

En conclusion

Assurément, les jeux vidéo sont de plus en plus populaires en France, avec une grande variété de jeux disponibles pour tous les goûts. La vérité est que les jeux vidéo peuvent être appréciés par des personnes de tous âges et de tous horizons, et qu’ils peuvent être utilisés pour motiver et inspirer les joueurs, ou apporter des effets positifs sur leur existence.

En gardant cela en tête, il est important d’aborder les jeux vidéo avec un esprit ouvert, et de se rappeler qu’une grande majorité des Français les apprécie de différentes manières. De toute façon, au train où vont les choses, les jeux vidéo semblent bien être là pour rester, alors, autant s’y mettre !

Source Sell (Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs) – Novembre 2022

2 commentaires sur “Les jeux vidéo en chiffres”

  1. Tout à fait d’accord avec toi, je suis pour les jeux vidéo, ce sont eux qui m’ont fait évoluer en informatique et j’ai fait de supers rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *